En passant

Gonflée


Ce qui me gonfle, dans les relations humaines, c’est qu’à cause de quelques pouffiasses minaudantes ou de connards prétentieux qu’ils ont croisé dans leur vie, la plupart des hommes et des femmes sont persuadés que lorsque l’on dit quelque chose, on sous-entend forcément autre chose.

ET CA ME REND DINGUE!!!

Les questions sont faites pour que la personne à qui on les pose puisse dire ce qu’elle souhaite, pense, veut. Et je trouve dommage que beaucoup ne le fassent pas, en se cachant sous le prétexte de convenances, alors qu’ils ont simplement peur des conséquences de leurs réponses. Pourtant tout peut être dit, tout dépend du ton de la voix (et de l’instant, certes).

Merde quoi! Quand je dis « Je t’aime« , je ne sous entends pas « Dis-moi je t’aime! », quand je pose une question fermée, j’attends aussi bien un oui, qu’un non, quand je dis « Tu es mon ami(e)!« , j’attends aussi bien un « Moi aussi! » qu’un « Désolée, je ne t’apprécie pas.« .  J’attends tellement plus que des réponses téléphonées, j’attends tellement de sincérité. J’attends aussi la capacité de l’autre de dire « Non, je n’ai pas envie, je n’aime pas, je veux être seul, laisse-moi. »

 Je suis prête à entendre ces mots, mais pas sur n’importe quel ton. Et personne n’a le droit de juger de ma sincérité à être capable de les entendre! Et si c’est dit posément, cela ne veut pas dire que ce soit facile à encaisser. Alors généralement je me tais. Non, à ce moment-là, je ne suis pas en train de vous insulter intérieurement. Je prends simplement le temps d’entendre, mâcher, digérer la réponse, d’en comprendre le sens plein et la raison du refus, de prendre le temps d’user d’empathie pour me mettre à votre place, afin de mieux comprendre votre réponse. Méditez donc cela.

Depuis que je suis petite, on me dit tout le temps « Non mais tu t’entends parler? Tu beugles! » Alors, j’ai appris à m’écouter, je sais quand je mets de la dureté dans ma voix, je sais quand elle est trop forte, ou trop faible, je sais quand je suis agressive et quand je ne le suis pas, et généralement, je sais très bien déceler lorsque quelqu’un me ment, ou ne me dit pas tout ce qu’il voudrait bien me dire.

Je suis prête à tout entendre dans le fond, mais si la forme ne me convient pas, je suis blessée, sensible comme je le suis au regard des autres et plus particulièrement de l’être aimé (Je lutte docteur, je lutte…!) C’est ainsi, il faut faire avec.

Tout cela pour dire que femmes, hommes, arrêtez de vous mentir et nos relations amicales, amoureuses et professionnelles n’en seront que meilleures.

Publicités

Un avis?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s