En passant

Agressive


Ma petite réaction au débat de la drague dans la rue.

Dans la rue, je me fais aborder. Il y a quelques jours encore, un jeune en roller a fait demi tour pour me suivre et me parler alors que je rentrais tard chez moi. Il n’était pas méchant. Mais je n’ai pas supporté et je l’ai envoyé balader.

J’ai eu de nombreux qualificatifs : charmante, belle, sexy, originale (surtout lorsque j’avais une crête), on m’a même demandé un jour si je portait des bas ou des collants, avec un regard égrillard : le mec m’avait pris pour une pute du lac Daumensil. Mais tout qualificatif me concernant, venant d’un homme (ou d’une femme!) moche, beau, gentil, con, sexy, pervers me donne envie de leur arracher la langue avec une tenaille parce que : JE M’EN BRANLE DE SAVOIR CE QUE VOUS PENSEZ!!! D’où provient ce besoin de me dire ce que vous pensez de moi, ce besoin de me glisser un mot égrillard dans l’oreille, ce besoin de mettre la personne mal à l’aise? Qu’est-ce que j’en branle qu’un mec (ou une nana!) lambda vienne me donner son avis?!

Ferme ta gueule, toi dans la rue qui vient me parler : ta vie, ton avis, ta gueule me débecte et tu envahit mon espace vital.

Publicités

Un avis?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s