En passant

Foi


Je veux des discussions à bâtons rompus, la clope au bec et le verre de rouge à la main. Je veux écouter l’autre parler passionnément de sujets qui ne m’intéressent pas du tout et qu’il en fasse de même. Je veux lire de la poésie à voix haute en faisant de grands gestes avec les bras pour le faire rire. Je veux de longues ballades à parler de la nature et des oiseaux, main dans la main. Je veux scotcher sur ses mains quand il joue de la musique et pleurer sur ses rifs. Je veux qu’il se blotisse contre moi. Qu’il me confie des choses. Qu’on avance. Qu’on grandissent ensemble. Qu’on devienne meilleur l’un envers l’autre.

Qu’on s’aime.

Et j’aime.

Sans les papillons dans le ventre, sans le coeur léger, sans la tête remplie de belles choses.

J’ai perdu foi en l’amour.

(Toujours paradoxale, pour ne pas changer.)
(Mais je sais que je suis dans mon bon droit.)

Publicités

Un avis?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s